Isaba

Il s’agit du village situé le plus au nord des sept qui composent la Vallée de Roncal. Baigné par la rivière Esca, le hameau d’Isaba est formé par différents quartiers où nous pouvons observer des constructions en bois et en pierre et des ruelles empierrées. Il faut souligner l’église de San Cipriano, ainsi que la Maison de la Mémoire, un musée qui recueille les coutumes et les traditions de Roncal avec une moderne muséographie.
Au nord d’Isaba commence la vallée de Belagua, où nous pouvons trouver de nombreux restes mégalithiques comme les dolmens de Sakulo et d’Arrako. De même, nous pouvons souligner les merveilleux paysages et vues de cette zone.
En dernier lieu, il ne faut pas oublier que, dans cette zone, se trouvent les montagnes les plus hautes de Navarre (Table des Trois Rois), ainsi que les failles les plus profondes (Gouffre de San Martin).

 

Eglise de San Cipriano
Construction aux airs de forteresse du XVIe siècle située au centre ville, dressée sur une autre plus petite du XIIIe brulée par les français au XVe siècle, de laquelle une porte d’entrée est toujours conservée. La nef est surmontée d’une voûte de style gothique. Le Retable Majeur, de style Renaissance et réalisé au XVIe siècle, présente quatre corps avec une finition plateresque très fine, ainsi que des scènes de la Passion ou de la vie de Jésus et de la Vierge. Sur le troisième corps, il faut souligner les sculptures en chêne polychromées représentant la Naissance et l’Adoration des Rois Mages. Les colonnes qui séparent les rues et les corps sont décorées avec des motifs païens. L’un des deux retables des chapelles latérales est Baroque, et l’autre Rococo. L’orgue du XVIIIe siècle est de style Baroque et a plus de 1 000 tubes. Dans le chœur nous trouvons des stalles Baroques du XVIIIe siècle, sculptées de scènes de la vie rurale de la vallée de Roncal.

Chapelle d’Idoia
Située dans un bel endroit à 900 m d’Isaba, on peut y accéder à pied. Il s’agit d’une chapelle dont le noyau est médiéval et qui a été agrandie au XVIe siècle. Elle surprend par sa taille car c’est un bâtiment spacieux réalisé en pierre taillée. La maison de la confrérie y est adossée. Le retable Baroque du XVIIIe siècle, réalisé par Juan Baines, originaire d’Isaba, est présidé par une image de la fin du XIVe siècle. La Vierge porte, sur son genou gauche, l’enfant avec le globe terrestre sur sa main. La grille qui protège l’autel fut amenée par les mozas (filles) du Monastère d’Igal, dans la vallée de Salazar.

Chapelle de Belén
Située à 5 minutes du village, on y accède par le chemin qui mène à Belabarce. Il s’agit d’une petite chapelle du XVIIIe siècle présidée par l’image de la Vierge.

Chapelle d’Arrako
Elle se trouve à 10 km d’Isaba, dans la plaine de Belagua, à côté d’un monument préhistorique, surement afin de christianiser des rites et des endroits magiques et païens. Le retable de la chapelle, de style Rococo, est présidé par une image de la Vierge du XIVe siècle. Nous ne connaissons pas sa date de construction car elle n’a pas un style défini. Elle fut saccagée en 1793 par les français, qui amenèrent avec eux la couronne de la vierge, un calice, une patène et du bétail qui pâturait sur les prairies entourant la chapelle.

Mairie
Elle fut construite dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le bâtiment comporte trois corps élevés. Le premier est composé d’un porche avec des arches appuyées sur des piliers en pierre de taille. Les autres corps sont crépis.

Musée
Il se trouve à l’intérieur d’une maison typique de la vallée de Roncal, au milieu du village.
Maison de la mémoire >

Ponts Romans
Entre les points kilométriques 1 et 1,5 de la route qui relie Isaba à Belagua, on trouve deux ponts romans originaires de l’ancien chemin de Belagua. Un peu plus haut, à environ 2 km d’Isaba et dans la même direction, on trouve le pont d’Otsindundua, également connu sous le nom de pont d’Ibon, construit en 1568.

Blasons
On trouve deux types de blasons sur les fontaines et sur les façades des maisons. Il s’agit du blason de la Vallée de Roncal, que les habitants du village de Roncal se sont appropriés. Il apparait sculpté sur la pierre de la fontaine d’Uturrotx, située dans la place d’Angel Galé. C’est un blason écartelé représentant un lévrier, un château, des rochers et la tête d’un maure sur un pont. Le blason résume l’histoire de la Vallée. Le lévrier et le château symbolisent la loyauté et la forteresse de la Vallée, les rochers représentent l’âpreté du terrain et la tête d’un maure sur un pont symbolise la défaite des maures contre les habitants de la Vallée de Roncal lors de la bataille d’Olast en 785. Une femme coupa la tête d’Abderraman I, roi de Cordoue, sur un pont quand celui-ci traversait les Pyrénées. L’histoire révèle que la personne égorgée n’était pas ce roi, mais l’un de ses généraux. Les plus vieux blasons représentent uniquement la tête d’un roi maure sur un pont et ont été réalisés avant 1797, année à laquelle Charles IV décerne aux habitants de cette vallée, après la guerre de la Convention contre la France, les autres quartiers de leur blason.

La maison typique de Roncal
Les maisons typiques de la vallée de Roncal sont faites en pierre et en bois, avec des toits à deux ou quatre versants très inclinés afin d’empêcher l’accumulation de neige. Les façades sont généralement gothiques avec des arcs en plein cintre sur les portes et des blasons sculptés sur la pierre centrale de l’arc. Les cheminées sont rondes avec un petit toit, et les balcons en bois sont couverts pour pouvoir les utiliser comme séchoirs. Les maisons sont séparées entre elles par des ruelles étroites ou des ruisseaux.

Les Bordes
Il s’agit des constructions répandues dans Belagua et dans les zones de pâturage et de culture des vallées. C’étaient les maisons où ils passaient le printemps et l’été avec le bétail jusqu’à l’arrivée de l’automne, saison à laquelle ils se dirigeaient vers la Ribera. Au rez-de-chaussée se trouvait l’écurie (où le bétail était enfermé) et une petite cuisine avec des grabats où ils mangeaient et dormaient. À l’étage se trouvait le grenier qui servait à entreposer la paille pour le bétail.