Ce village traversé par la rivière Esca est situé sur les contreforts des montagnes de Santa Barbara et Arrigorrieta.
La distribution des fermes du village d’Urzainqui montre la forte influence exercée par l’exploitation forestière et le commerce du bois sur la vallée, car sa disposition dépend d’un ancien quai fluvial.
Il faut souligner la chapelle de Saint Sauveur, située au pied de la route, et l’église de Saint Martin, ainsi que d’autres constructions comme la maison-tour du XVe siècle.

 

Église de San Martín de Tours
Le noyau de l’église baroque correspond à une construction proto-gothique du début du XIIIe siècle, qui s’est vu rajouter un portique du XVIe siècle et des nefs latérales probablement baroques. La nef centrale est surmontée de voûtes en croisée d’ogives, les latérales ont des arêtes et la chapelle majeure est coiffée d’une voûte sexpartite. Dans la dernière travée de la nef centrale se dresse un chœur. À l’extérieur, il faut souligner la tour-clocher, typique des églises médiévales de l’époque, ainsi qu’un portique surmonté d’une voûte à tiercerons. À l’intérieur, parmi les pièces en argent, on trouve un reliquaire gothique avec la marque du bourg de San Cernin (de Pampelune) et la croix de procession de style renaissance. Cependant, il faut également souligner la peinture sur toile du XVIe siècle qui représente un Ecce Homo à caractère flamand.

Chapelle de Nuestra Señora de San Salvador
C’était l’ancienne église paroissiale, elle appartient au même style et époque que l’église, construite en style gothique et rénovée en style baroque. Elle a une nef à trois travées et un chevet droit surmonté de voûtes en croisée d’ogives. À l’intérieur, il faut souligner la sculpture de la titulaire du XIVe siècle appartenant au style gothique et un crucifié à caractère flamand.

Transept
Croix de style renaissance de 1597 avec une sculpture de la Vierge. Il a quatre gradins pédestres décorés de losanges, avec un fût cannelé et un chapiteau composé où se posent les restes de la croix ajourée. Le côté face de la croix présente un crucifix appartenant au courant expressiviste, tandis que le côté opposé représente une Vierge sur chérubin.

Mairie
Elle fut construite en respectant les caractéristiques architecturales de la zone et reconstruite en 1984. Le bâtiment est rectangulaire et comporte un rez-de-chaussée et un étage.

Ruines de la Tour d’Urzainqui
Il s’agit d’une construction du XVIe siècle qui comporte un grand portail en ogive avec des grands voussoirs et un écusson avec l’anagramme du Christ sur la clef d’arc.

Maison Krutxaga et Maison Melikotx
Elle se trouve dans le quartier du château ou Ingruñía. Il faut souligner le portail déprimé et le blason néoclassique qui se trouve au-dessus du balcon de l’étage noble.