Vallée de Belagua

La Vallée de Belagua, sur la commune d’Isaba, est un lieu de rêve, de ceux que l’on n’oublie jamais. Nommée vallée glaciaire, elle représente le point culminant de la Vallée de Roncal.

Le paysage de Belagua se compose d’une vaste plaine sillonnée par les ravins de l’Alto Ezka (officiellement rivière Belagua) et de l’Arrakogoiti, qui est à son tour entouré, et dans sa totalité, par de hauts sommets comme ceux de Larrondoa, Lakartxela, Binbalet, Lákora, Lapaquiza de Linzola, ou Txamantxoia entre autres, qui oscillent entre 1700 et 2000 mètres d’altitude.
Plus bas, dans la plaine se déroule le spectacle d’une intense vie agricole et d’élevage. Il en a toujours été ainsi depuis la Préhistoire, comme nous le prouve le dolmen d’Arrako, situé à côté de la chapelle de Notre-Dame d’Arrako. Les fouilles réalisées sur le site de ce monument mégalithique funéraire ont confirmé que les bergers qui habitaient il y a plusieurs siècles dans la vallée, avaient des habitudes qui ont perduré jusqu’à nos jours. Comme c’est le cas pour la panetière du trousseau dans laquelle ils conservaient une cuillère et une pierre (suarri), qu’ils chauffaient à blanc et dont ils se servaient pour fabriquer du fromage.

Dans la plaine de Belagua sont conservées diverses bordes dans un pur style original. Ce sont des constructions d’usage agricole ou pour les élevages qui ont connu très peu de changements durant des siècles.

La Venta de Arrako, la Venta de Juan Pito et les ponts romans que nous trouvons près d’Isaba sont des vestiges de la route millénaire qui traversait jadis la vallée de Belagua afin de communiquer la Navarre avec Zuberoa.

Mais, sans aucun doute, l’élément le plus spectaculaire de Belagua sont les forêts denses qui recouvrent la plaine, spécialement la Selva Grande, sur la pente du Txamantxoia, au bout de laquelle on trouve la Réserve Intégrale d’Aztaparreta, un bois de hêtres et de sapins qui est considéré comme l’unique territoire vierge existant dans les Pyrénées.

Les qualités naturelles de cette vallée, ainsi que ses sentiers et ses sommets, lui permettent d’être une visite attractive, et cela durant les quatre saisons de l’année.

Le 26 Juillet, jour de la fête de Santa Ana, a lieu la célébration de la fête-pèlerinage de Notre-Dame d’Arrako, accompagnée d’une procession et de la bénédiction des champs.

La route régionale 137 qui traverse la vallée de Belagua nous conduit jusqu’en France en passant par la zone de Larra, ce qui nous permet, en peu de kilomètres, d’observer la transformation totale du paysage.