Depuis les Gorges de Burgui, dans la rive de la vallée, jusqu’au massif karstique de Larra, dans la partie la plus haute, cette vallée nous offre un monde riche de contrastes climatiques et paysagers. La rivière Ezka est la colonne vertébrale de cet harmonieux ensemble de villages, forêts et pâturages de haute montagne.

Au nord se trouve Belagua, la seule vallée glaciaire existante en Navarre qui se forma il y a des milliers d’années par une langue de glace provenant du glacier de Larra. Actuellement, elle est devenue une vaste plaine à utilisation agropastorale, parsemée de champs et de bordes et entourée dans sa totalité de montagnes qui atteignent parfois deux mille mètres.

En remontant vers le Col de Belagua, le paysage se transforme et passe du plat à la forêt, de la forêt aux pâturages, et des pâturages au rocher. Ces rochers forment la Réserve Naturelle de Larra, un plateau couronné de la Table des Trois Rois et des pics d’Anie, Arlas et Lakhoura. Larra est l’un des plus impressionnants massifs karstiques d’Europe, en raison de son altitude (qui oscille entre 1000 m et 2444 m) et son extension de 2789 hectares. Cette réserve naturelle est dominée par les lapiés, les dolines et les gouffres comme celui de la Pierre Saint Martin. Par conséquent, Larra est un endroit idéal pour la spéléologie. Le paysage végétal est, quant à lui, dominé par le pin à crochets, le rhododendron, l’airelle, le genévrier… À plus faible altitude, les espèces prédominantes sont l’hêtre et sapin. Les animaux les plus emblématiques sont l’ours brun, le coq de bruyère, le chamois (l’isard des Pyrénées), la marmotte, l’hermine, la perdrix des neiges, la perdrix grise, le pic épeiche, le pic noir, la chouette de Tengmalm et le tétras.