Il s’agit du costume, déjà disparu, utilisé par les habitants de la Vallée de Roncal jusqu’au XXe siècle, et qui était réglementé et protégé pendant des siècles par les lois de la Vallée.

Parmi les costumes traditionnels, il faut différencier entre les vêtements d’utilisation courante et quotidienne, et les vêtements des jours fériés. Ces derniers sont ceux qui sont restés dans la mémoire collective et qui sont reproduits actuellement à des fins folkloriques.

En plus des costumes d’homme et de femme conservés actuellement chez des particuliers, il faut souligner, parmi d’autres, la collection de sept paires de costumes de la Junta de la Vallée de Roncal (restaurés en 1998 par les sœurs Celia et Esther Navarro) ; un costume d’homme et un autre de femme exposés et conservés au Centro Roncalés « Erronkari » de Pampelune ; six costumes de femme appartenant au trésor de la Vierge d’Idoya (réalisés en 1973 par un groupe de femmes d’Isaba et conservés au Musée paroissial) ; un costume de femme conservé à Madrid, offert par la Junta de la Vallée de Roncal à la reine d’Espagne, doña Sofía, lors de la visite des rois à la vallée en février 1983 (réalisé par Araceli Garde) ; un costume d’homme et un autre de femme exposés au Centre d’Interprétation de la Nature de Roncal (réalisés en 1994 par Julián Peñas et Rosa Mari Urra respectivement) ; un costume d’homme et un autre de femme exposés dans les locaux de la Maison de Navarre à Valladolid (réalisés en 1999 par Araceli Garde) ; la collection de vingt et une paires de costumes appartenant également à la Junta de la Vallée de Roncal (réalisés au cours du premier semestre de 2000 par une équipe de femmes gérée par Rosa Mari Urra) ; et les costumes exposés à la Maison de la Mémoire d’Isaba, qui retracent les différents types de costumes de la vallée (réalisés par un groupe de femmes d’Isaba).

Parmi les nombreuses pièces conservées chez les particuliers, il faut souligner deux costumes du XVIIIe siècle conservés dans une maison d’Uztarroz. Ce sont les plus anciens que l’on connaisse. La collection de pièces et d’ornements conservés par Fernando Hualde et réalisés dans la première moitié du XXe siècle mérite d’être mentionnée. Parmi ces pièces, il faut relever plusieurs patrons de pièces élaborés au début du XXe siècle. Ils étaient utilisés pour essayer de récupérer le port de ce costume dans la vallée.

Il existe toujours des vieilles pièces de tissu et de drap de Roncal dans quelques maisons de la vallée. Il ne faut pas oublier que c’étaient les femmes qui élaboraient et confectionnaient ces costumes à la maison. Par exemple, un document rédigé à Isaba en 1644 nous montre l’inventaire des biens confisqués par le Roi à Francisco Gorría Varrena et à sa mère lorsque celui-ci fuit en apprenant qu’il était envoyé à la guerre en tant que soldat : une vara de Drap de Roncal noir, une vara et demie de Drap de Roncal bleu foncé…